Quels sont les aliments interdits après un bypass gastrique ?

Chirurgie bariatrique

|

22 juillet 20

bypass gastrique dr Servajean
Quand on vient d’être opéré d’un bypass gastrique on peut se sentir un peu perdu face aux recommandations alimentaires de ses nutritionnistes ou de son chirurgien. J’aimerais clarifier la situation en vous rappelant quelles sont les règles de base pour que tout se passe bien après un bypass gastrique.

Qu’est-ce qu’un bypass gastrique ?

Le bypass gastrique ou court-circuit gastrique, est une opération de chirurgie bariatrique qui consiste à dériver les aliments qui sont ingérés pour qu’ils soient moins bien assimilés par l’organisme. L’absorption intestinale se déroule principalement au niveau de l’intestin grêle ou petit intestin. Pour que l’intestin grêle soit capable d’assimiler les aliments il est nécessaire que ces derniers soient transformés par des réactions chimiques au moyen d’enzymes intestinales qui sont surtout produites par le foie et le pancréas. Ces enzymes sont déversées dans la partie de l’intestin qu’on appelle le duodénum, juste après l’estomac et avant l’intestin grêle. Le bypass gastrique, consistant en un court-circuit de l’estomac, va donc également court-circuiter les enzymes intestinales. L’intestin grêle qui est directement branché sur une petite poche d’estomac, va recevoir les aliments non mélangés aux enzymes de la digestion. On mesure environ un tiers de la longueur de l’intestin grêle avant de reconnecter les enzymes de la digestion. Les personnes qui ont un bypass ne vont donc absorber les aliments qu’avec les deux tiers de leur intestin ce qui va produire un effet de diminution de l’absorption intestinale ou malabsorption.

Quels sont les aliments interdits dans le premier mois post opératoire ?

Lorsque vous venez d’être opéré il y a des précautions particulières à prendre qui ne seront pas forcément nécessaires plus tard. Les sutures intestinales sont fragiles pendant plusieurs semaines. Pour ne pas prendre de risque de désunir les sutures intestinales, il ne faut pas les mettre en tension. Pour cela on vous recommande d’avoir une alimentation mixée ou moulinée pendant 3 à 4 semaines : au maximum la consistance d’une purée. Les amaigrissements rapides vont produire des carences en protéines et en vitamines. Il est nécessaire de privilégier les aliments riches en protéines comme les viandes et poissons, les œufs, les légumineuses, ou les laitages (fromages, yaourts). Les légumes crus ou avec la peau sont interdits pendant cette période. L’alcool est interdit ainsi que le tabac ! Une supplémentation par des vitamines est obligatoire. L’apport d’un litre d’eau minimum par jour est nécessaire si on veut éviter la survenue de déshydratation et de coliques néphrétiques par formation de calculs rénaux.

Quels sont les aliments interdits après un bypass gastrique ?

Un mois après une opération de bypass gastrique l’alimentation doit devenir progressivement normale. Tous les aliments sont autorisés sans véritable restriction. Chaque patient a des aliments qu’il ne va plus tolérer. La liste est très grande et très variable d’un individu à l’autre mais certains aliments comme les pâtes alimentaires ou les viandes rouges sont souvent cités. Il ne faut pas retirer définitivement ses aliments de son régime alimentaire et essayer de les réintroduire de nouveau quelques semaines ou quelques mois plus tard. Après un bypass gastrique il faut essayer de réduire au maximum la consommation de sucres rapides. En effet les sucres contenus dans les gâteaux, les glaces, etc. vont provoquer une réaction inadaptée du pancréas qui va produire trop d’insuline et cela va provoquer une hypoglycémie 1 à 2 heures plus tard. Cela va se traduire par un malaise très pénible qui doit être traité par une prise de sucre pour compenser l’hypoglycémie. Ces malaises peuvent devenir très fréquents avec les années si on ne fait pas l’effort de supprimer les apports en sucres rapides.

Pourquoi l’alcool est-t-il interdit après un bypass gastrique ?

La prise d’alcool après un bypass gastrique est assez dangereuse car elle va induire un effet d’ivresse très rapide et difficilement contrôlable. Cet effet peut conduire jusqu’au malaise alcoolique pour des doses d’alcool assez faibles. De plus, on a constaté une plus forte et plus rapide addiction à l’alcool chez les patients ayant eu un bypass gastrique. Il faut donc éviter au maximum la consommation d’alcool après un bypass.

Pourquoi le tabac est-il interdit après un bypass gastrique ?

Il y a évidemment les raisons simples de santé publique que tout le monde connaît : le tabac favorise la survenue de nombreux cancers, le tabac augmente la survenu de maladies cardiovasculaires… Le tabac va aussi stimuler la sécrétion d’acide par la petite poche d’estomac qui est raccordée à l’intestin grêle. L’intestin grêle ne sait pas se protéger contre l’acidité gastrique et va donc être brûlé. Cela va créer un ulcère qui peut se perforer dans la cavité abdominale et donner une péritonite qui nécessitera une opération en urgence et menacera le pronostic vital. Tout patient porteur d’un bypass gastrique qui se met à fumer doit prendre un traitement anti-acide de type ésoméprazole 40 mg jusqu’à son arrêt du tabac.

Comment gérer mes dumping syndromes ?

Le dumping syndrome est un malaise survenant au cours du repas ou immédiatement après, lié à une mauvaise hygiène alimentaire. Si on mange trop vite, si on mange des aliments trop riches, on va provoquer un malaise lié à une baisse de la tension artérielle. Certains patients peuvent s’écrouler dans leur assiette. Il suffit de s’allonger quelques minutes et le malaise passera tout seul. Pour éviter les dumping syndromes, il faut manger lentement et avaler lentement. Il faut éviter les aliments trop riches comme les plats en sauce et prendre beaucoup de temps pour manger.

Laisser un commentaire

Rechercher :

Prendre RDV en ligne