Quelle est l’utilité du bilan d’opérabilité avant une chirurgie bariatrique ?

Chirurgie bariatrique

|

06 septembre 23

Quelle est l'utilité du bilan d'opérabilité avant une chirurgie bariatrique ? | Dr Servajean | Paris 17
L'obésité est une maladie chronique qui affecte très largement le bien-être physique et psychologique des personnes qui en sont atteintes. Cela est d'autant plus vrai lorsqu'elle est de stade sévère ou morbide, synonyme d'importants problèmes de santé et d'une baisse significative de l'espérance de vie. La chirurgie bariatrique permet de traiter les obésités extrêmes, avec à la clé une perte de poids conséquente et nombre d'autres bénéfices pour la santé à long terme. L'éligibilité du patient à ce type d'intervention est soumise à des conditions strictes.

Qu’est-ce qu’une chirurgie bariatrique ?

Une chirurgie bariatrique est une intervention chirurgicale portant sur une partie donnée du tube digestif. Indiquée dans le traitement de l'obésité morbide (aussi dite massive) et de l'obésité sévère sous certaines conditions (voir ci-dessous), elle a pour objectif d'induire une importante perte de poids chez le patient. Le terme de chirurgie bariatrique désigne une trentaine d'interventions différentes, que l'on peut regrouper en trois grandes catégories :
  • la pose d'anneaux gastriques ajustables ;
  • les ablations partielles de l'estomac, communément appelées sleeve gastrectomies ;
  • les dérivations du tube digestif ou bypass gastriques.
La technique de l'anneau gastrique vise à diminuer la quantité de nourriture ingérable par le patient en induisant un rétrécissement de la partie haute de l'estomac, juste en dessous de l'oesophage. Une sleeve gastrectomie consiste quant à elle à réduire le volume de l'estomac par la résection de ce qu'on appelle sa grande courbure, qui correspond à la partie gauche de l'organe. Un patient ainsi opéré mangera naturellement en plus petites quantités. Enfin, un bypass induit une double action sur le tube digestif : la réduction du volume de l'estomac et la modification du circuit alimentaire. Cette dernière pousse l'organisme à assimiler une part réduite des aliments ingérés. Quelle que soit la technique utilisée, la perte de poids engendrée correspond à environ 30 % du poids initial du patient et s'arrête généralement entre 1 et 2 ans après l'intervention. La pérennité de la perte de poids obtenue dépendra in fine de l'hygiène de vie du patient.

Quels sont les critères pour bénéficier d’une chirurgie bariatrique ?

L'éligibilité des patients à la chirurgie bariatrique répond à des conditions bien définies. En effet, un telle intervention est réservée :
  • aux personnes souffrant d'obésité morbide, c'est-à-dire présentant un indice de masse corporel (IMC) supérieur ou égal à 40 kg/m2 ;
  • aux personnes atteintes d'obésité sévère, correspondant à un IMC supérieur ou égal à 35 kg/m2, associée à certaines comorbidités.
Dans les deux cas, une opération bariatrique n'est envisagée que lorsque le patient n'a pu perdre de poids par d'autres moyens (médicaments, suivi nutritionnel, régimes amaigrissants). D'autres critères, déterminant l'éligibilité du patient à une chirurgie bariatrique ou, lorsque celle-ci est établie, le choix de l'intervention qui sera réalisée, sont également pris en considération, dont :
  • l'âge du patient (on considère généralement qu'il est préférable d'intervenir avant 60 ans) ;
  • ses antécédents médicaux ;
  • sa profession ;
  • son profil nutritionnel ;
  • ses préférences.

Pourquoi faut-il faire un bilan d’opérabilité avant une chirurgie bariatrique ?

La réalisation d'un bilan préopératoire est indispensable avant toute intervention bariatrique éventuelle. Le bilan d'opérabilité est la dernière étape de cette évaluation très complète de l'état de santé du patient et de son profil physiologique. Le bilan d'opérabilité permet au praticien d'identifier la présence éventuelle de pathologies contre-indiquant toute chirurgie bariatrique ou seulement certains types d'intervention, et, plus largement, de déterminer les modalités d'une prise en charge spécifiquement adaptée au patient. Ce bilan comporte :
  • une fibroscopie gastrique, qui permet de rechercher les maladies gastriques ;
  • un bilan respiratoire, qui sert ici à rechercher les syndromes d'apnée du sommeil ;
  • un bilan cardiologique, nécessaire à l'évaluation de la santé cardiovasculaire du patient.

Article rédigé par le Dr Stéphane Servajean

Fort d’une expérience de plus de 3000 opérations de chirurgie bariatrique réalisées, je suis chirurgien du système digestif spécialisé dans la chirurgie de l’obésité depuis 2002. Ma raison d’être est de vous aider à combattre les pathologies des organes digestifs.

Laisser un commentaire

Rechercher :

Prendre RDV en ligne