À quel moment le surpoids devient dangereux pour la santé ?

Surpoids et obésité

|

15 mai 24

Obésité : quand s’inquiéter ? | Dr Servajean | Paris

Le surpoids est un problème de santé qui touche un nombre croissant de personnes en France et dans le monde. Mais à quel moment considère-t-on que le surpoids devient un réel danger pour la santé ? Le Dr Servajean, spécialiste de la chirurgie bariatrique à Paris, nous éclaire sur cette question et souligne l'importance de reconnaître les signes avant-coureurs du surpoids pour éviter des complications graves.

À quel moment le surpoids devient dangereux ?

L'excès de poids devient nocif pour la santé dès lors qu’il entraîne des complications médicales qui peuvent inclure :

  • Des maladies cardiovasculaires
  • De l'hypertension artérielle
  • Des troubles métaboliques, notamment le diabète de type 2
  • Des problèmes respiratoires, par exemple l’apnée du sommeil
  • Des douleurs articulaires
  • Des troubles hépatiques
  • Des problèmes de mobilité.

Par ailleurs, le surpoids peut altérer de façon significative votre qualité de vie en raison des limitations physiques qu’il entraîne. Vous pouvez éprouver des difficultés à monter les escaliers ou à effectuer certaines tâches quotidiennes. Une fatigue excessive peut survenir sur le long terme car le surpoids devient un frein dans toutes activités.

Cette baisse de mobilité, voire cette dépendance vis-à-vis des autres, complique vos activités quotidiennes et affecte drastiquement votre qualité de vie.

En vous empêchant de vous déplacer à votre guise voire de mener des activités que vous aimez, le surpoids peut finir par engendrer des troubles psychologiques. Vous vous repliez sur vous-même et limitez les contacts avec l’extérieur.

Par conséquent, le surpoids est considéré comme dangereux lorsqu’il impacte votre santé physique et/ou mentale. Dans ce cas, il convient de prendre des mesures pour le traiter dès les premiers signes.

Quand considère-t-on que l’on est en surpoids ?

Pour déterminer si une personne est en surpoids, on se base sur l'indice de masse corporelle (IMC), mesure de référence de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS).
L’IMC est calculé en divisant le poids en kilogrammes par le carré de la taille en mètres.

Dès lors que l’IMC dépasse 25 Kg/m2, on considère le patient comme en surpoids. À partir de 30 Kg/m2, on entre dans l’obésité avec des grades allant de 1 à 3.

Dans nos sociétés modernes, les problèmes de poids sont très fréquents : 55% des hommes et 45 % des femmes sont considérés en surpoids voire en obésité.

Environ 1 Français sur 5 est obèse. Cependant, l’obésité morbide (>40 Kg/m2) ne concerne que 2,5% de la population.

Quels sont les facteurs de surpoids ?

facteurs de surpoids sont variés et peuvent être regroupés en 4 grandes familles.

Les causes biologiques

  • L’âge : avec l’âge, le métabolisme ralentit, ce qui amène une prise de poids si le régime alimentaire n’est pas adapté en conséquence.
  • Le sexe : des différences hormonales entre les hommes et les femmes peuvent influencer la répartition de la graisse corporelle et la prise de poids.
  • Les maladies : certaines pathologies comme l'hypothyroïdie, le syndrome de Cushing ou d'autres troubles hormonaux peuvent favoriser la prise de poids.
  • Des traitements médicamenteux : certains médicaments comme les corticoïdes ou les psychotropes peuvent avoir des effets secondaires.

Les causes familiales

  • Les habitudes alimentaires : le type d’aliments consommés, l’équilibre alimentaire et les portions servies influencent la prise de poids.
  • L’activité physique : un mode de vie sédentaire augmente considérablement le risque de surpoids et de pathologies associées.
  • Le terrain génétique : les prédispositions génétiques à l'obésité peuvent influencer le développement du surpoids.

La surabondance alimentaire

  • La publicité : le marketing influence nos décisions d’achat et amène à consommer des produits ultra-transformés et riches en sucres et graisses.
  • Le style de vie : le stress de la vie moderne conduit souvent à des prises de repas irrégulières, voire à se diriger vers de la restauration rapide.
  • Les régimes : les régimes yoyo et les restrictions alimentaires extrêmes peuvent perturber le métabolisme et entraîner un gain de poids.

Les causes psychologiques

  • Anxiété : des difficultés à gérer l’anxiété peuvent amener à une alimentation émotionnelle où les individus mangent davantage pour se sentir mieux.
  • Dépression : l’état dépressif peut conduire à une baisse de l'activité physique et à de mauvaises habitudes alimentaires.
  • Stress : le stress chronique peut déclencher des comportements alimentaires compulsifs.
  • Différents traumatismes psychiques : les expériences traumatisantes peuvent influencer les comportements alimentaires sur le long terme.

Article rédigé par le Dr Stéphane Servajean

Fort d’une expérience de plus de 3000 opérations de chirurgie bariatrique réalisées, je suis chirurgien du système digestif spécialisé dans la chirurgie de l’obésité depuis 2002. Ma raison d’être est de vous aider à combattre les pathologies des organes digestifs.

Laisser un commentaire

Rechercher :

Prendre RDV en ligne