Quelles sont les causes de la fistule anale ?

Chirurgie générale et digestive

|

19 janvier 23

Quelles sont les causes de la fistule anale ? | Dr Servajean | Paris 17
Les fistules anales et les abcès de la marge anale sont des problèmes médicaux assez fréquents qui peuvent entraîner une douleur et des démangeaisons intenses. Mais quelles sont les causes d’une fistule anale et comment peut-on la traiter ? Dans cet article, nous examinerons de plus près les causes possibles d’une fistule anale et les options de traitement disponibles.

Qu’est-ce qu’une fistule anale ?

La fistule anale et l’abcès de la marge sont en réalité la même pathologie. Dans ses prémisses, les glandes anales ou glandes de Morgani (petites glandes situées au niveau du canal anal) s’infectent et créent un abcès de forme aiguë, qui témoigne d’une fistule anale sous-jacente. Dans ce type de pathologie, un canal anormal se forme entre la zone de l’abcès et le canal anal. Il s’agit d’une pathologie bénigne qui a tendance à récidiver fréquemment et qui nécessite un traitement chirurgical.

Comment savoir si j’ai une fistule anale ?

La fistule anale n’est généralement pas douloureuse. Elle se manifeste essentiellement par un écoulement de pus permanent au niveau du pourtour de l’anus. Lorsque la douleur apparaît, cela signifie qu’un abcès de la marge anale s’est formé. Celui-ci peut s’évacuer spontanément, ce qui va soulager les douleurs provisoirement. Mais bien souvent, une nouvelle poussée similaire apparaît. L’abcès correspond à la formation d’une petite boule rouge inflammatoire autour de l’anus, provoquant des douleurs très importantes au point d’empêcher la personne touchée de s’asseoir. Chez certains patients, une fièvre complète la symptomatologie. Pour savoir avec certitude si l’on souffre de fistule anale, la consultation auprès d’un spécialiste est vivement recommandée. Celui-ci procèdera à un examen clinique et programmera un traitement chirurgical. L’examen clinique seul ne peut pas retrouver le trajet du canal anormalement formé. Celui-ci sera repéré durant l’opération.

Quelles sont les causes des fistules anales ?

Les causes des fistules anales sont encore mal connues et il n’existe, pour l’heure, aucun facteur de risque réellement identifié avec certitude. Une hygiène insuffisante ou une alimentation spécifique ne seraient pas en cause. Certaines pathologies, comme la maladie de Crohn ou la tuberculose, ou les traitements de radiothérapies sont susceptibles de favoriser l’apparition des abcès au niveau de l’anus.

Comment soigner une fistule anale qui ne guérit pas d’elle-même ?

Le traitement de la fistule anale est toujours basé sur une intervention chirurgicale, car cette pathologie a une forte tendance à récidiver. Si l’écoulement de l’abcès soulage provisoirement les douleurs, celles-ci reviennent à l’identique lorsque l’abcès se reforme, quelques semaines ou mois plus tard. Dans certains cas de fistules complexes, des examens d’imagerie médicale sont nécessaires, comme une IRM pelvienne. Certaines fistules nécessiteront aussi plusieurs interventions chirurgicales. L’intervention chirurgicale consiste à réaliser un drainage de l’abcès par une incision au niveau de la fesse afin de le « vider » de son pus. Le trajet de la fistule est ensuite repéré et traité. Si le trajet de la fistule n’est pas localisé, le traitement repose essentiellement sur le drainage de l’abcès, avec un risque plus important de rechute. Lorsque le praticien arrive à repérer le trajet de la fistule anale, plusieurs options sont possibles :
  • Une simple incision du trajet si la fistule ne passe pas par le sphincter anal ou seulement en sa partie inférieure ;
  • Un drainage par un fil ou élastique laissé en place plusieurs semaines si la fistule traverse le sphincter anal ou passe au-dessus de celui-ci.
Quelle que soit la méthode chirurgicale réalisée, le traitement de la fistule anale implique des soins locaux postopératoires réalisés par une infirmière jusqu’à obtenir la cicatrisation complète. Si la fistule anale est liée à une maladie inflammatoire comme la maladie de Crohn, un traitement médical avec anti-inflammatoires et immunosuppresseurs compléteront le geste chirurgical.

Article rédigé par le Dr Stéphane Servajean

Fort d’une expérience de plus de 3000 opérations de chirurgie bariatrique réalisées, je suis chirurgien du système digestif spécialisé dans la chirurgie de l’obésité depuis 2002. Ma raison d’être est de vous aider à combattre les pathologies des organes digestifs.

Laisser un commentaire

Avatar de Simone

Simone

Publié le 31/03/2023

Bonjour docteur, je souffre d’une fistule anale et je suis à la recherche d’un traitement efficace avec un haut taux de réussite sans récidive ni une nouvelle fistule qui se développe près de la première. Quelle intervention me conseillez-vous ?

Avatar de Dr Stéphane Servajean

Dr Stéphane Servajean

Publié le 01/04/2023

Bonjour, toutes les techniques sont efficaces mais exposent à un taux de récidives d'environ 20 à 40 %. La technique parfaite n'a pas encore été trouvée. Bien cordialement

Avatar de Laurence

Laurence

Publié le 17/03/2023

Bonjour Docteur, une suppuration survenant dans la région anale peut-elle être considérée comme une fistule anale ?

Avatar de Dr Stéphane Servajean

Dr Stéphane Servajean

Publié le 20/03/2023

Bonjour, pas uniquement une fistule anale mais assez souvent. Il faut vous faire examiner par un proctologue. Bien cordialement

Rechercher :

Prendre RDV en ligne