Comment se forme une hernie inguinale ?

Chirurgie générale et digestive

|

11 janvier 23

Comment se forme une hernie inguinale ? | Dr Servajean | Paris 17
La hernie inguinale est une pathologie plutôt courante qui peut occasionner une gêne et des douleurs au quotidien si elle n’est pas prise en charge. Le traitement pour ce type de hernies est toujours chirurgical et nécessite une prise en charge plus ou moins rapide dès le diagnostic.

Qu’appelle-t-on une hernie ?

Une hernie est un trouble médical fréquent qui se produit lorsque les tissus mous d’une partie du corps s’étendent et s’affaiblissent, ce qui provoque une ouverture dans le tissu. Une hernie peut se produire n’importe où sur le corps, mais les hernies les plus courantes se trouvent à l’aine, à l’abdomen ou au niveau du diaphragme ou encore au niveau des disques intervertébraux. L’organe sort de son siège initial par la brèche dans les tissus internes qui sont censés le maintenir en place. Une hernie peut se produire à n’importe quel âge. La cause la plus commune des hernies est la mise en tension répétée des tissus à l’intérieur du corps. Cela peut être dû à à une mauvaise posture, à des efforts physiques excessifs, à une obésité, à une grossesse ou à une chirurgie antérieure. Les personnes qui souffrent de maladies chroniques telles que l’asthme et la bronchopneumopathie sont également plus à risque de développer une hernie au niveau de la paroi abdominale.

Qu’est-ce qu’une hernie inguinale ?

Une hernie inguinale est un type de hernie fréquent qui se produit dans la région de l’aine. Elle apparaît lorsque les muscles s’affaiblissent, ce qui provoque une ouverture dans le tissu. Au niveau de l’aine, la paroi musculaire est très fragile. C’est pourquoi beaucoup de hernies se forment dans cette région du corps. Elles surviennent notamment lorsqu’un trou se forme dans la paroi musculaire abdominale au niveau de l’aine, ce qui permet au péritoine qui enveloppe les intestins de sortir hors de la cavité abdominale à travers, parfois accompagné des intestins qui peuvent rester « étranglés » à l’intérieur de l’ouverture. Les hernies inguinales sont plus fréquentes chez les hommes que chez les femmes. Les hernies inguinales sont très souvent acquises avec l’âge et les efforts répétés. La cause la plus courante des hernies inguinales congénitales est le défaut de fermeture du péritoine lorsque ce dernier accompagne la migration des testicules, formés dans le ventre embryonnaire, vers les bourses. Cela laisse une communication entre l’intérieur du ventre et la bourse. Ces hernies peuvent donc être :
  • D’origine congénitale : le patient naît avec une hernie de l’aine d’abord asymptomatique qui prend de l’ampleur avec l’âge ;
  • Acquises : elle apparaît à force d’efforts réguliers répétés.

Comment traiter une hernie inguinale ?

La hernie inguinale doit être prise en charge par traitement chirurgical. L’opération consiste alors à refermer le trou dans la paroi musculaire par raphie (réfection pariétale simple) ou par renforcement avec une prothèse. La chirurgie de raphie est plutôt réalisée chez l’enfant, car cette intervention présente un risque de récidive plus élevé chez l’adulte. Pour traiter une hernie inguinale de l’adulte, on a le plus souvent recours à un renforcement de la paroi musculaire grâce à une prothèse. Celle-ci se compose de matériaux synthétiques et prend la forme d’un voile fin. Le taux de récidive à 10 ans est très faible. L’intervention chirurgicale pour soigner la hernie inguinale est parfois réalisée sous cœlioscopie, qui présente l’avantage de ne laisser que de toutes petites cicatrices et de minimiser les suites postopératoires. Lorsque la cœlioscopie n’est pas envisageable, l’intervention se déroule à ciel ouvert en incisant au niveau de l’aine. La cicatrice est alors d’environ 7 cm (contre 5 à 12 mm pour les incisions de la cœlioscopie). Si le geste opératoire est prévu et non pratiqué en urgence, celui-ci se déroule habituellement en ambulatoire : le patient entre le matin et peut ressortir le soir même de l’intervention. Les suites opératoires après une chirurgie de hernie inguinale sont plutôt simples, mais il faut éviter la conduite automobile, les bains et piscines, le port de charges lourdes et la pratique du sport pendant 2 à 4 semaines, selon les recommandations de votre chirurgien.

Article rédigé par le Dr Stéphane Servajean

Fort d’une expérience de plus de 3000 opérations de chirurgie bariatrique réalisées, je suis chirurgien du système digestif spécialisé dans la chirurgie de l’obésité depuis 2002. Ma raison d’être est de vous aider à combattre les pathologies des organes digestifs.

Laisser un commentaire

Avatar de DELPHINE

DELPHINE

Publié le 13/03/2024

Bonjour, j'ai été opérée en octobre 2023 d'hernies inguinales bilatérales et depuis la semaine dernière je ressens une douleur au niveau du filet posé sur l'abdomen uniquement du côté droit. Cela me tire également dans l'aine et une petite poche s'est crée à l'endroit où était la précédente. Est-ce que l'hernie peut récidiver si rapidement au bout de 6 mois ? comment savoir si c'est le cas et quelles types de douleurs on ressent habituellement (violente, indolore) Merci

Avatar de Dr Stéphane Servajean

Dr Stéphane Servajean

Publié le 14/03/2024

Bonjour, oui on peut avoir une récidive précoce de sa hernie. Il faut qu'un chirurgien vous examine et faire une échographie ou un scanner si cela est nécessaire. Bien cordialement

Rechercher :

Prendre RDV en ligne