Obésité et COVID 19

Surpoids et obésité

|

13 mai 20

obésité coronavirus dr Servajean

Qu’est ce que le coronavirus COVID 19 ?

L’épidémie actuelle de coronavirus de type COVID 19 a surpris tout le monde par sa forte contagiosité (près de 3 patients infectés par un porteur du virus). Les formes graves représentent environ 15 % des cas avec pour certains de ces patients des hospitalisations plus ou moins longues avec parfois le besoin de passer dans des services de soins intensifs ou de réanimation. La mortalité globale de cette maladie semble modérée mais concerne environ 5 patients sur 1 000 infectés. Cette mortalité est très importante dans les formes les plus graves et pour les personnes âgées (10 à 12 % des personnes infectées de plus de 80 ans vont décéder de cette maladie). Il n’existe pas de traitement spécifique du COVID 19 et le vaccin n’est pas encore disponible… La seule solution possible est la baisse de la transmission du virus entre individus, surtout pour les personnes les plus à risque de développer des formes graves.

L’obésité semble être un facteur de gravité en cas d’infection à COVID 19 !

On ne dispose pas d’études scientifiques qui montrent de façon formelle que le COVID 19 frappe plus les patients obèses que les autres personnes de la société. Cependant, il semble que dans les formes graves, la proportion de patients obèses soit très importante et certains services de réanimation français rapportent que 50% des patients de réanimation ont un IMC supérieur à 30 Kg/m2. Les premières études descriptives américaines qui sont publiées confirment cette impression : entre 40 et 50 % de patients hospitalisés pour une forme grave du COVID 19 sont obèses. Il semble donc assez probable que les patients souffrants d’une obésité sont des personnes à risque de faire une forme grave du COVID 19

Quelles sont les recommandations pour les personnes obèses face au COVID 19 ?

  1. Il faut respecter impérativement les mesures barrières quand une souffre d’une obésité, quelle qu’elle soit ( à partir de 30 Kg/m2 d’IMC)
  2. Il est fortement recommandé de faciliter les arrêts de travail pour les personnes souffrants d’obésité lorsque les conditions de travail ne permettent pas de respecter les mesures barrières.
  3. En cas de suspicion d’infection à COVID 19 il faut essayer d’avoir une confirmation diagnostique par un test PCR si cela est possible avec ou non une réalisation d’un scanner thoracique.
  4. En cas d’infection à COVID 19, une personne souffrant d’obésité doit bénéficier d’un suivi rapproché, soit par le médecin traitant en téléconsultation ou grâce aux plateformes de surveillances de type COVIDOM
  5. Il est conseillé de faire une prévention des thromboses veineuses par des anticoagulants sous cutanés en cas d’infection à COVID 19.

Faut-il poursuivre mon suivi pendant la période de confinement ?

Oui, il faut maintenir le suivi de toutes les maladies chroniques que l’on a. Il faut privilégier au maximum la téléconsultation avec sa diététicienne, son médecin nutritionniste, son médecin traitant. Les patients qui ont été opérés d’une chirurgie de l’obésité doivent maintenir le suivi avec leur chirurgien si possible en téléconsultation.

Que va-t-il se passer après le confinement ?

Après le confinement, le virus va continuer à circuler au sein de la population qui est majoritairement non immunisée. Nous ne savons pas encore avec quelle virulence le COVID 19 va se répandre mais certains pensent que l’arrivée des beaux jours va rendre le virus moins actif et que la transmission sera moins importante. Cela ne reste que des suppositions… La seule façon de réduire la transmission du virus va être de respecter les mesures barrières et de porter des masques le plus souvent possible pendant de nombreux mois. Pour les patients atteint d’une obésité, il faudra appliquer ces mesures avec une rigueur absolue. Dès qu’un vaccin sera disponible il faudra se faire vacciner. Il faudra tout faire pour perdre du poids à long terme pour ne plus faire partie des groupes à risque du COVID 19. Pour cela, faites vous aider par les médecins nutritionnistes, les diététiciennes, les coachs sportifs, etc. et pour ceux n’y arrivent pas, la chirurgie de l’obésité pourra être une possibilité.

Laisser un commentaire

Rechercher :

Prendre RDV en ligne